test wrapper

Nouvelles technologies dans le développement de lentilles pour port nocturne

Nouvelles technologies dans le développement de lentilles pour port nocturne

Les chercheurs de l'Université du Michigan ont réussi à
élaborer un moyen de créer des caméras thermiques minuscules
qui ne nécessitent pas de refroidissement supplémentaire.
L'équipe de chercheurs est menée par Zhaohui Zhong.

L'utilisation du graphène est au cœur de la nouvelle technologie. Créés avec l’aide du grapène, les caméras infrarouges ont une taille d'un ongle. Sachant que les modèles actuels des caméras thermiques sont assez encombrants, la nouvelle invention peut être facilement appelée une percée technologique.

Le graphène ayant une épaisseur de seulement un atome de carbone peut percevoir le rayonnement infrarouge même à la température ordinaire. Par conséquent, il peut facilement être placé sur la surface de lentilles de contact. Cependant, jusqu’à présent les détecteurs en graphène n’étaient pas utilisés dans les appareils commerciaux parce qu’ils n’ont pas d’une haute sensibilité.

Pour résoudre ce problème, les chercheurs ont refusé d'utiliser la technologie familière de détecteurs optiques. Selon cette technologie, les rayons infrarouges touchent la couche de graphène, ce qui favorise la libération d'électrons formant un signal électronique.

Les inventeurs ont suivi un autre chemin. Ils ont mis ensemble deux couches de graphène. La couche supérieure est irradiée par des rayons infrarouges, et le courant électrique circule dans la couche basse. Sous l'influence des rayons infrarouges dans la couche supérieure les électrons laissent sur leur place des trous avec une charge positive. Ils forment un champ électrique qui commence à son tour à influencer le courant électrique coulant dans la couche inférieure. Grâce à la technologie unique de mesure de paramètres de courant les chercheurs ont créé un détecteur infrarouge ultra-mince.

Les concepteurs affirment que le détecteur qu'ils ont créé ne cède en rien par sa sensibilité à ses homologues encombrants modernes malgré sa petite taille. Mais il ne nécessite pas l'utilisation d'un système de refroidissement, et en raison de sa taille il peut être appliqué à la surface des verres de lunettes ou de lentilles de contact.

Les chercheurs croient que leur invention sera populaire non seulement parmi les militaires, mais aussi parmi de nombreux autres professionnels, tels que ingénieurs en aérospatiale, en robotique, chirurgiens et beaucoup d'autres.