test wrapper

Un test admis dans le monde entier ne peut pas donner des indices objectifs de la vision des enfants

Un test admis dans le monde entier ne peut pas donner des indices objectifs de la vision des enfants

 Les chercheurs américains trouvent que les enfants n’ont pas la même « amplitude d’accommodation » comme les adultes.

Dans son numéro de novembre, la revue Optometry and Vision Science, journal officiel de l'Académie américaine d'optométrie, a publié un article intéressant. Se fondant sur les résultats de leurs recherches, ses auteurs affirment que les tests ophtalmologiques standardisés ne permettent pas d'évaluer correctement les paramètres d’accommodation chez les enfants et les adolescents (la capacité de l'œil de changer la distance focale en raison de la contraction et la relaxation des muscles ciliaires). Et donc lors de la sélection de lunettes ou de lentilles de contact des optométristes et des ophtalmologues doivent toujours prendre en considération cette circonstance. Les résultats des recherches ont montré que l’amplitude d’accoutumance mesurée objectivement chez les enfants de moins de cinq ans représente environ la moitié des données obtenues lors d’un test habituel. Ainsi, on peut affirmer que la méthodologie utilisée par les ophtalmologues peut exagérer considérablement la capacité de l'enfant à se focaliser sur une courte distance, c’est-à-dire, par exemple, lors de la lecture de livres. La différence de ces indices a baissé à un âge avancé, mais ils n’ont été comparés que chez les patients d'âge moyen.